Avec des racines aussi profondes de syndicalisme, le résultat n’est pas surprenant !

26 jui 2017

Le syndicat des travailleurs des énergies renouvelables – CSN réuni en assemblée générale spéciale le 20 juillet 2017 a adopté l’entente de principe qui leur était proposée à 76 %.

Depuis avril 2017, sept séances de négociation ont eu lieu entre les parties afin de tenter d’en arriver à conclure le renouvellement de la convention collective.

Le 5 juillet, devant l’impasse à la table, les membres réunis en assemblée générale spéciale ont voté à l’unanimité en faveur d’enclencher des moyens de pression au moment jugé opportun.

Dès le lendemain, les mots d’ordre syndicaux ont été exécutés par les membres qui n’ont pas hésité à démontrer à l’employeur (GE Énergies Renouvelables Canada inc.), leur solidarité et leur volonté de conclure une convention collective à la hauteur de leurs objectifs. Ces gestes collectifs ont porté fruit et ont permis d’en arriver à une entente de principe.

Malgré un contexte difficile pour l’entreprise, le syndicat a quand même réussi à faire les gains significatifs suivants :

- Augmentations salariales de 2% pour chacune des trois années de la convention collective
- Boni de productivité de 0,50 % basé selon un critère défini de nombre d’heures totales travaillées par année
- Lors de la signature de la convention collective, chaque membre recevra un montant rétroactif au 1er mai 2017
- Bonification des primes pour condition spéciale de travail
- Augmentation de la banque d’heure de temps supplémentaire et la reprise de ces heures en fractionnement à la journée
- Intégration à la convention collective de la pratique du travail à la relève pour les soudeurs
- Protection d’emploi pour les deux plus anciens mécaniciens montage…

Félicitation à ces travailleuses et travailleurs !

Jacinthe Gagné
Conseillère syndicale SAMVR - CSN