Le syndicat des cols bleus de Marieville vote la grève !

02 mai 2017

Devant l’impasse dans leur négociation, les travailleuses et travailleurs du syndicat des cols bleus de la municipalité de Marieville ont mandaté, lors de l’assemblée générale du 19 avril dernier, le syndicat d’exercer trois jours de grève pouvant être pris en demi-journée au moment jugé opportun.

Par ce mandat, le syndicat espère faire avancer la négociation qui piétine depuis plus d’un an. Il est important de mentionner qu’à l’automne 2016 le gouvernement libéral a adopté la loi 24 qui permet au gouvernement de décréter les conditions de travail des employés municipaux si les parties ne parviennent pas à s’entendre. Drôle de coïncidence, puisque depuis l’adoption de cette loi, la municipalité semble vouloir s’en servir afin d’atteindre ses objectifs.

Rappelons que la convention collective de ces quelque 17 travailleuses et travailleurs est échue depuis le 31 décembre 2015. Malgré l’imposition de cette loi, le syndicat est déterminé et prêt à prendre tous les moyens nécessaires afin d’atteindre ses objectifs de négociation !

Solidarité à tous ses travailleuses et travailleurs !

Yves Larrivée
Conseiller syndical SAMVR