Camelot d'un jour pour L'Itinéraire

23 Jan 2014

Dans le cadre de la campagne de financement du journal , qui fête cette année son 20e anniversaire, le président de la CSN, Jacques Létourneau, deviendra camelot d'un jour, le 4 février.

Ce dernier a immédiatement répondu à l'appel de la direction du journal qui fait un travail colossal avec trop peu de moyens. « Lorsque j'ai commencé à militer au Conseil central du Montréal métropolitain (CSN) au début des années 1990 nous n'avons pas hésité une seconde à appuyer L'Itinéraire, de déclarer Jacques Létourneau. Aujourd'hui, cette équipe démontre qu'il est possible de lier l'engagement, la réinsertion et le travail. Comme syndicaliste, je pense que l'expérience est plus pertinente que jamais. Je vous invite à soutenir L'Itinéraire et à contribuer solidairement dans le cadre de cette campagne originale. »

Le 4 février, au cours de la Semaine internationale des camelots de journaux de rue, plus d'une quarantaine de personnalités deviendront ainsi des camelots pour vendre sur la rue L'Itinéraire entre 11 h 30 et 12 h 30. Une vingtaine d'entre elles, dont le président de la CSN, tenteront aussi d'amasser quelque 2000 $ chacune pour soutenir les services de réinsertion du journal. La comédienne Maude Guérin est porte-parole de l'événement et des activités entourant le 20e anniversaire du journal.

La CSN invite plus particulièrement ses membres à soutenir le journal montréalais qui aide les gens vivant des difficultés liées à la marginalité et à la toxicomanie à sortir de la rue. Le groupe communautaire L'Itinéraire les aide « à régler leurs problèmes de toxicomanie et d'alcoolisme, à développer leur autonomie et leur créativité non pas par une politique d'assistanat, mais en leur donnant les moyens d'y arriver par eux-mêmes », lit-on sur le site Internet du groupe communautaire.

Pour contribuer en ligne et obtenir tous les détails de la campagne de L'Itinéraire, cliquez ici.