Tous solidaire chez Grantech !

07 Jan 2014

Réunis en assemblée générale spéciale le dimanche 5 janvier 2014, les membres du syndicat des travailleuses et travailleurs de Grantech (CSN) ont voté à 100 % le mandat de grève à être déclenché au moment jugé opportun.

C’est le 31 décembre dernier qu’arrivait à échéance la convention collective de ces douze travailleurs. Après sept séances de négociation, le volet normatif est complètement réglé. Là où les parties ne sont pas arrivées à s’entendre est sur tout le volet qui touche les salaires, ce qui est pour les membres la principale demande. Pour ces travailleurs, le rattrapage salarial est évalué à environ 5 $ / heure en comparaison des différentes entreprises similaires de la région. L’employeur a même avoué qu’il a de la difficulté à attirer de nouveaux travailleurs à son entreprise de Contrecœur. La différence de salaire comparé aux différentes entreprises n’aide en rien la situation.

Pour celles ou ceux qui ne connaissent pas encore Grantech, il s’agit d’une entreprise de concassage et de tamisage de granules colorés qui entrent dans la fabrication des bardeaux d’asphalte. Ils ont joint les rangs de la CSN en 1997.

Nous leur assurons l’appui de tous les syndicats affiliés au Conseil central de la Montérégie – CSN et des syndicats de la province affiliés à la CSN pour ce combat qu’ils auront à mener afin de conclure une bonne convention collective. Les parties ont fixé des rencontres devant un conciliateur, à la Commission des relations du travail, les 7 et 8 janvier 2014.